Accueil » Actualité » Qu’est-ce qu’un coiffage pulpaire comme pratique odontologique ?

Qu’est-ce qu’un coiffage pulpaire comme pratique odontologique ?

4.1/5 - (38 votes)

Le coiffage pulpaire est une opération qui consiste à recouvrir la dentine d’une protection temporaire. Son but premier étant d’éviter le passage des bactéries et de favoriser la cicatrisation de la pulpe dentaire. Le coiffage peut être pratiqué sur une dent saine ou cariée. Son succès dépendra principalement de la bonne pose et du choix du matériau utilisé par le spécialiste dentaire

Coiffage pulpaire direct ou indirect

Deux types de coiffage pulpaire sont pratiqués en cabinet dentaire : le coiffage indirect ou le coiffage direct.

Le coiffage pulpaire indirect consiste à supprimer l’agression et l’inflammation, créer une dentine secondaire aux endroits où la pulpe est inflammée, reminéraliser la dentine et sceller la cavité. Pour ce faire, le dentiste utilise des matériaux biocompatibles bactéricides et dentinogénèses qu’il place au-dessus de la couche de dentine déminéralisée. Il agira alors comme barrière de protection en supplément de la pulpe.

Le coiffage pulpaire direct, quant à lui, consiste à appliquer directement sur la plaie pulpaire un pont dentinaire néoformé. Son but est de maintenir les fonctions pulpo-dentinaire et de préserver la vitalité de la dent. La dentine absorbera plus facilement les chocs et limitera les risques de fissures et de fractures de l’émail. 

Quels sont les matériaux utilisés pour faire un coiffage pulpaire ?

Le matériau le plus couramment utilisé est l’hydroxyde de calcium. Introduit en 1921 en cabinet dentaire, il s’agit d’un pansement de protection. Reconnu au départ pour ses propriétés antibactériennes, il laisse malheureusement apparaître de nombreux cas d’inflammation et de nécrose à la surface de la pulpe.

Aujourd’hui, le Biodentine est le traitement le plus utilisé par le spécialiste dentaire. C’est le premier matériau bio actif et biocompatible indiqué pour la réparation des atteintes dentinaires. Il s’utilise aussi bien au niveau des couronnes que des racines.

À base de silicate de calcium, il forme une barrière très puissante qui adhère parfaitement à la dent. Il préserve ainsi la vitalité de la pulpe, favorise sa cicatrisation, remplace la dentine naturelle. C’est une excellente alternative pour le dentiste.