Accueil » Actualité » Y a-t-il des risques au blanchiment dentaire ?
risques blanchiment dentaire

Y a-t-il des risques au blanchiment dentaire ?

Le blanchiment dentaire comporte certaines contre-indications. Pour écarter tous dangers, il est indispensable de consulter un chirurgien-dentiste avant le traitement.

L’utilisation du gel blanchissant

Le blanchiment des dents consiste à appliquer du gel blanchissant sur l’émail. Ce traitement est réalisé en une ou plusieurs séances. En cas de dosage trop élevé ou d’usage trop régulier, ce produit à base de peroxyde d’hydrogène peut avoir des effets néfastes sur la dent et la gencive. La concentration de ces produits est par conséquent encadrée par des normes européennes. Les produits contenant de 0,1 à 6 % de peroxyde d’hydrogène sont ainsi réservés uniquement aux chirurgiens-dentistes.

Pour écarter tous risques, il est donc essentiel de réaliser un blanchiment dentaire dans un cabinet dentaire, par un chirurgien-dentiste qui sera à même de vous conseiller. Tout d’abord, ce professionnel de santé réalisera un bilan bucco-dentaire afin de détecter une éventuelle contre-indication. Puis il procédera à un détartrage afin d’éliminer le tartre et la plaque dentaire.

Ce suivi global ne vous est pas proposé dans un « bar à sourire » par exemple. Cela peut ainsi conduire à de mauvaises prises en charge puisque les personnels de ces lieux n’ont aucune formation médicale.

Les contre-indications au blanchiment dentaire

Ce type de traitement est réservé aux plus de 18 ans, car l’utilisation de gel blanchissant se fait uniquement sur des dents définitives. Par ailleurs, le blanchiment dentaire est contre-indiqué pour les personnes ayant :

– une sensibilité dentaire (douleur liée au chaud/froid) ;

– une fragilisation ou une usure prématurée des dents ;

– des prothèses dentaires ;

– des lésions, des caries ou des problèmes de gencives.

Il est également contre-indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes.

Si vous ne pouvez pas bénéficier d’un blanchiment dentaire, sachez que vous pouvez toutefois agir sur la coloration de vos dents en changeant certaines habitudes. En effet, la consommation régulière de thé, de café ou de vin colore la dent. Il en va de même pour le tabac.