dentiste la defense

Qu’est-ce qu’une récession gingivale ?

Bien que peu de personnes soient familières à ce terme, nombreux sont ceux qui souffrent de ce mal. En effet, la récession gingivale est, tout simplement, le nom scientifiquement attribué au déchaussement des dents. Explications de cette pathologie des plus communes.

Récession gingivale, ou retrait des gencives

Quand on parle de déchaussement des dents, il est évident que ce ne sont pas les dents qui continuent de pousser jusqu’à ce qu’elles tombent. Au contraire, ce sont les gencives qui s’affaissent suite à une réduction de la masse osseuse, jusqu’au point où les dents sont si mal retenues qu’elles finissent par tomber.

Pourquoi les dents se déchaussent-elles ?

Parmi tant d’autres, les causes les plus fréquentes de récessions gingivales sont la mauvaise hygiène buccale et le facteur héréditaire.

L’hygiène dentaire au premier plan

Alors qu’étant enfant, un simple brossage de dents trois fois par jour est généralement suffisant, avec le temps, il en est autrement à l’âge adulte. En effet, les gencives tendent à s’abaisser, créant de petites cavités entre les dents, logeant de nombreuses bactéries.

Ces impuretés sont alors responsables de l’accélération de la récession gingivale. Vous l’aurez compris, c’est un cercle vicieux : plus les gencives s’abaissent, plus le processus de récession gingival s’accélère.

Il convient donc, dès l’apparition de ces petites cavités interdentaires, d’utiliser une brossette quotidiennement et de faire des bains de bouche plusieurs fois par semaine.

Le facteur héréditaire

Malheureusement, même la meilleure hygiène dentaire ne pourra vaincre la récession gingivale d’une personne dont le facteur héréditaire n’est pas favorable. Si l’un de vos parents souffre de récession gingivale de manière précoce, vous avez 50% de chance d’hériter de cette affection au même âge. Alors anticipez, et posez la question aux membres de votre famille.

Autres causes fréquentes

Parmi les autres causes fréquentes de la récession gingivale, on peut citer notamment :

  • le tabagisme actif
  • le diabète
  • le bruxisme, ou grincement des dents nocturne