gouttière occlusale

Qu’est-ce qu’une gouttière occlusale ?

La gouttière occlusale, également appelée plaque occlusale ou articulaire, est un outil de traitement orthodontique, couramment prescrit par les dentistes.

Situations nécessitant l’utilisation d’une gouttière occlusale :

Deux situations principales donnent lieu à la prescription d’une gouttière occlusale :

  • Le Bruxisme : cette manifestation nocturne correspond à un grincement incontrôlé des dents en lien avec un état de stress. Les conséquences possibles sont des douleurs articulaires, des maux de tête, une dentition abîmée, des sensations douloureuses notamment au niveau de la nuque, une altération des prothèses dentaires.
  • Le syndrome algo-dysfonctionnel de l’appareil manducateur (SADAM) : cette affection est due à un problème de fonctionnement de l’articulation temporo-mandibulaire située entre le crâne et la mâchoire inférieure.

La gouttière occlusale : le fonctionnement

La gouttière occlusale est un dispositif médical sur mesure. Ainsi, la première étape est le relevé des empreintes dentaires du patient. À partir de ces données, la gouttière est réalisée en cabinet dentaire ou en laboratoire de création de prothèses. En résine, elle peut être flexible ou rigide. Dans le cas du bruxisme, elle est placée au niveau de la mâchoire supérieure empêchant le contact avec le niveau inférieur et répartissant les tensions imposées à la dentition et à l’ossature des mâchoires de façon plus homogène. Elle est portée la nuit et soulage les douleurs en travaillant sur la décontraction des muscles masticateurs. Dans le cas du syndrome algo-dysfonctionnel de l’appareil manducateur, la gouttière occlusale est portée toute la journée, sauf pendant les repas. Elle soulage les douleurs articulaires et musculaires et aide à récupérer une bonne occlusion dentaire. La durée du traitement à envisager est en général de un à deux ans. Au cours de cette période, une fois par mois ou tous les deux mois, des ajustements sont nécessaires pour favoriser l’action de rééducation liée à cette gouttière. En effet, outre son rôle premier de protection mécanique de la dentition, elle encourage la mâchoire à se repositionner pour mieux faire face aux tensions qui lui sont néfastes.