Extraction dent de sagesse

Faut-il se faire enlever les dents de sagesse ?

Souvent redoutée, l’extraction des dents de sagesse est parfois une nécessité, et surtout un vrai soulagement pour le patient. Dans quels cas pratique-t-on cette intervention ? Peut-on conserver ses dents de sagesse sans risque ? Le point sur la question.

Quand les dents de sagesse restent sages

Placées tout au fond de la bouche, les dents de sagesse sont au nombre de quatre. Contrairement à toutes les autres, elles ne commencent en général à évoluer qu’à l’adolescence. Chez certaines personnes, cette évolution s’effectue sans aucun problème : soit les dents poussent horizontalement et demeurent enclavées, soient elles sortent de la gencive mais trouvent la place nécessaire pour ne pas bouleverser l’alignement du reste de la denture. Il peut également arriver que les dents de sagesse n’existent pas : une chance pour le patient !

Les motifs de l’extraction

La poussée des dents de sagesse engendre parfois des douleurs difficiles à supporter. Afin de soulager le patient et d’éviter les complications, il faut alors cautériser la gencive et réaliser une prescription d’antibiotiques. Les dents de sagesse peuvent aussi occuper une place trop importante dans la bouche, engendrant des problèmes d’occlusion. Dans ce cas, l’extraction constitue la seule solution. De même lorsque les dents de sagesse poussent de façon anarchique au lieu de suivre l’arcade : un vrai risque pour les autres dents, les pressions favorisant les malpositions. Enfin, les dents de sagesse peuvent s’avérer gênantes bien après leur apparition : parce qu’elles poussent presque sous la muqueuse et tout au fond de la bouche, elles se carient plus facilement que les autres dents. Et en cas de carie avancée, l’extraction permet d’empêcher l’abcès et la récidive.

En dépit de leur nom, les dents de sagesse s’avèrent souvent rebelles. Si elles ne vous font pas souffrir et ne dérangent pas les dents voisines, il n’y a toutefois pas de raison de s’en préoccuper. Mais en cas d’inconfort, de carie ou de menace pour l’alignement de votre denture, l’extraction doit être envisagée.