Traitement et moulage d’empreintes de prothèses mobiles

Lors de l’installation de prothèses amovibles, regardez d’abord l’empreinte du dentiste. Afin d’obtenir une prothèse parfaitement adaptée au patient, il s’agit d’une étape délicate qui ne peut être ignorée. Un soin particulier doit être apporté au traitement et à la coulée du gabarit pour le traitement des moules primaire et secondaire.

D’abord, l’empreinte primaire

Le dentiste a en premier lieu fait une empreinte primaire pour estimer la surface de contact de la mâchoire. Envoyez ensuite le tampon obtenu au laboratoire pour le traitement, le gabarit et la coulée. Ces étapes peuvent également être effectuées dans une clinique dentaire.
Vient ensuite la phase de traitement : l’empreinte principale doit d’abord être désinfectée. À cette fin, les professionnels dentaires utilisent un produit spécifique, qui est appliqué par trempage ou pulvérisation. Puis le modèle arrive : le praticien exécute ensuite le modèle de l’impression principale. Il a appliqué de la cire autour du bord en relief et au niveau de la boîte à langue.

Enfin, compte tenu de l’instabilité de la conservation des matériaux, la coulée sous pression doit être effectuée assez rapidement. Les experts dentaires ont mis le stuc sur la première impression et l’ont traité sur la base. Après séchage, retirez-le du moule et découpez le modèle obtenu.

Puis vient l’empreinte secondaire

Le modèle obtenu à partir de la coulée de l’empreinte principale permet de fabriquer un seul porte-empreinte. Ce dernier est utilisé pour créer une deuxième impression dans la clinique dentaire, qui reproduit plus précisément les éléments de la mâchoire.
Pour la même raison, nous commençons d’abord par le traitement. Comme pour l’empreinte principale, le dentiste nettoie la nouvelle empreinte. Ensuite, il y a le gabarit, et le praticien utilise ensuite de la cire ou de l’alginate pour le moulage par compression secondaire du gabarit. Il a fait une boîte de cire ou d’alginate autour de l’impression. Par conséquent, le gypse ne débordera pas pendant le processus de coulée.

Enfin, au stade de la coulée, du gypse est appliqué sur la filière sous vide pour éviter les micropores. Après séchage, retirez l’empreinte du moule. Utilisez une machine de découpe pour gratter les défauts de coulée sur le modèle obtenu. Cette dernière permettra de fabriquer des prothèses dentaires amovibles.

Laisser un commentaire