Est-il possible de créer son propre dentifrice ?

Les cosmétiques maison occupent une place prépondérante de nos jours. En s’orientant vers une recette adaptée, il est parfaitement possible de prendre soin de l’environnement et de prendre soin de sa santé. La fabrication d’un dentifrice maison n’échappe pas à cette exception, à condition d’utiliser les bons produits.

Une recette efficace d’un dentifrice maison

Si vous décidez de faire vous-même votre propre dentifrice, il est recommandé d’avoir recours à :

  • Une cuillère à café de sel de table.
  • Deux à trois gouttes d’huile essentielle, si possible de menthe ou de citron.
  • Trois cuillères à soupe de poudre très fine d’argile blanche.
  • Et pour terminer une cuillère à soupe avec du bicarbonate de soude.

Pour la préparation de la recette, il faudra utiliser un récipient que vous aurez au préalablement nettoyé. Vous placez la quantité d’argile blanche nécessaire dans le fond de ce récipient puis vous ajoutez progressivement le bicarbonate de soude. En utilisant une spatule ou une petite cuillère, vous devez mélanger l’ensemble pour obtenir une certaine homogénéité. Une fois que vous l’avez obtenu, il vous suffira simplement de rajouter le sel ainsi que les gouttes d’huile essentielle.

Servez-vous encore une fois de votre spatule pour un ensemble homogène. Lorsque vous souhaitez vous brosser les dents, il vous suffira simplement de saupoudrer votre brosse à dents avec le mélange que vous venez de préparer.

Sachez que le bicarbonate de soude n’est pas indispensable dans cette recette, mais il vous permettra de bénéficier de ses propriétés blanchissantes.

Le sel quant à lui est reconnu pour ces différentes propriétés antifongiques et antiseptiques. Si l’huile essentielle de citron ou de menthe est à privilégier, c’est qu’elle apporte automatiquement une haleine fraîche, ainsi que des propriétés anti infectieuses.

Enfin, l’argile blanche viendra compléter la recette en apportant des propriétés anti infectieuses.

Créer son propre dentifrice sans nuire à sa santé

Les cosmétiques maison sont à la mode et le dentifrice n’y échappe pas. Économique et écologique, il a de nombreux atouts. Cependant, il faut être vigilant lors de sa fabrication. En effet, certains gestes et des mauvais dosages peuvent nuire à la santé bucco-dentaire. Voici quelques règles à suivre afin de créer son propre dentifrice.

Les gestes à respecter

Avant même de commencer, il faut veiller à bien désinfecter le plan de travail et stériliser instruments et récipients. Le lavage des mains (voire le port de gants) est primordial avant toute manipulation. Ces précautions limitent le risque de développement de mauvaises bactéries.

Le dentifrice maison ne contenant pas de conservateur, il est préférable de le garder une dizaine de jours seulement. Il est donc mieux de préparer de petites quantités à chaque fois et de conserver le produit au réfrigérateur.

Le dernier conseil est d’utiliser une brosse à dents à poils souples. Celle-ci abîme moins l’émail des dents.

Précautions autour des ingrédients

Il faut sélectionner une source fiable pour le choix de sa recette. De nombreux sites en proposent, avec une grande diversité d’ingrédients. Au moindre doute, il faut demander conseil à son dentiste. Il est essentiel de suivre soigneusement ses indications. Des ingrédients inappropriés ou mal dosés peuvent porter préjudice à la santé :

  • un excès de bicarbonate ou de charbon actif provoque une forte abrasion de l’émail ;
  • l’argile verte, en plus d’abîmer l’émail, peut irriter les gencives ;
  • les huiles essentielles sont déconseillées pour certains (femmes enceintes, enfants, personnes ayant des allergies) ;
  • l’absence de fluor peut engendrer des caries et une déminéralisation des dents.

Il est donc tout à fait possible de créer son propre dentifrice sans nuire à sa santé. Il faut néanmoins prendre soin à suivre ces recommandations. Si vous hésitez à sauter le pas ou avez une question, votre dentiste est prêt à vous conseiller.

Laisser un commentaire