Accueil » Actualité » Comment se passe une extraction de dents ?
Extraction dents

Comment se passe une extraction de dents ?

L’extraction dentaire peut se réaliser dans plusieurs cas. Pour enlever des dents de sagesse, des caries qui auraient endommagé fortement la dent, lors d’une maladie infectieuse, de déchaussement ou encore de fracture. Bien qu’impressionnant, cet acte chirurgical est une intervention tout à fait banale et sans douleur. Il existe deux types d’extractions et chacune se déroule d’une manière bien précise.

L’extraction simple : l’exodontie

Cette technique est exercée dans le cas où la dent se trouve dans un emplacement facilement accessible.

La première étape de cette extraction est la désinfection de la bouche suivie de l’endormissement des nerfs entourant la dent à expulser. Pour cela, le dentiste procède à une anesthésie locale qui agit au bout de 2 à 5 minutes.

La deuxième étape est la syndesmotomie. Elle consiste à détacher progressivement les liens qui soudent la gencive à la dent afin de pouvoir rendre cette dernière mobile.

La dernière étape et pas des moindres est l’extraction de la dent. Celle-ci se fait grâce à une pince qui permet de déchausser en douceur la dent souhaitée en exerçant des rotations jusqu’à l’expulsion complète.

Il suffira ensuite au patient de garder une compresse stérile sur la zone pendant plusieurs dizaines de minutes afin de limiter au maximum des potentiels saignements.

L’extraction chirurgicale : l’odontectomie

Cette intervention se déroule lors de cas qui nécessite une chirurgie un peu plus complexe comme l’extraction de dents de sagesse.

Cet acte reprend les mêmes étapes qu’une exodontie mais avec des traitements additionnels. Il faut en effet, dans ce cas-là, inciser la gencive pour faciliter l’extraction. De plus, une fois la dent enlevée, le dentiste est amené à faire une décontamination de la cavité buccale ainsi qu’une régularisation de l’os. Il finit l’opération par des points de suture au niveau de la gencive.

Suite à cela, le patient sera dans l’obligation d’opter pour un régime alimentaire à base d’aliments froids.