L’odontologie thérapeutique au service de nouvelles réalisations virtuelles

Une technologie avancée pour l’assistance de vos chirurgiens-dentistes.

Des réalisations virtuelles continuent à évoluer en permanence afin d’assister le domaine de la dentisterie. Ce développement est plus lent en France, pourtant depuis quelques années, il y a un essor numérique dans ce domaine. Sachez que les soins prodigués par votre dentiste sont assistés par cette technologie de pointe.

Par exemple prenons le cas de l’empreinte numérique, c’est un système « high tech » qui est réalisé grâce à un petit scanner intra-oral, c’est-à-dire qu’on le met dans la bouche, afin d’avoir une vision globale de la dentition du patient. Grâce à cette technologie, le dentiste pourra utiliser le fichier du patient pour plusieurs choses, comme pour l’envoyer en laboratoire et que ses empreintes soient utilisées afin qu’il puisse obtenir une gouttière par exemple, ou bien encore une couronne pour une dent dévitalisée.

Plusieurs types de technologies d’empreintes d’optiques

Le scanner intra-oral n’a pas les mêmes moyens de procédés, il existe plusieurs techniques. C’est le chirurgien-dentiste qui choisira pour quel système il décide d’opter. Il en existe trois de différents : la triangulation active, la technologie spectrophotogrammétrique et le système de la microscopie focale.
Concernant la technique de la triangulation active, celle-ci vient éclairée la dent avec une lumière tramée afin de pouvoir en avoir une meilleure description.
Pour la technologie spectrophotogrammétrique, il y aura deux récepteurs qui viendront recueillir l’image de la dent, pour que ce soit bien clair.
Enfin, le système de la microscopie focale consiste à examiner la dent grâce à un objectif qui fera évoluer la distance focale : la distance focale est la distance qui sépare le centre de la lentille au foyer image.
Une fois le choix de votre dentiste fait, les images prises sont enregistrées, et il peut soit faire un relevé d’image soit utiliser un flux vidéo. Le relevé d’image convient lorsqu’il faut peu de clichés et que la zone est déterminée alors que le flux vidéo permet au dentiste une liberté maximale de mouvement par contre les fichiers seront assez lourds.
Votre dentiste maitrise donc les technologies de pointes pour vous soigner plus efficacement.

Noter ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *