Les évolutions technologiques possibles en médecine dentaire

L’évolution de la médecine dentaire a été si spectaculaire ces dernières années qu’il est maintenant possible pour les dentistes de ne plus appliquer des traitements invasifs sur leurs patients, que ce soit dans le cadre des soins ou dans la mise en place de leurs prothèses.

La préservation tissulaire se trouve en effet au cœur des préoccupations de chaque cabinet dentaire pour limiter le nombre d’interventions et pour ne plus faire souffrir inutilement la dent. Que faire ainsi pour garantir cette préservation tissulaire pendant un traitement dentaire ?

Prothèse partielle amovible : conception et fabrication assistées par ordinateur 

La prothèse partielle amovible réalisée par ordinateur est faite à partir d’une matière particulière, le PolyEtherEtherCétone ou plus couramment appelé “PEEK”. Un matériau utilisé en odontologie depuis de longues années, grâce à ses diverses qualités : discrétion, biocompatibilité, propriétés mécaniques satisfaisantes… Aujourd’hui, toutes les techniques de conception et de fabrication assistées par ordinateur utilisent le PEEK pour réaliser des prothèses à la hauteur des attentes de tous les patients. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre spécialiste dentaire et de votre dentiste pour en savoir plus.

L’utilisation de bio-polymères


Les nouvelles technologies permettent de développer de nouveaux revêtements plus réceptifs pour les implants. Qu’il s’assisse d’améliorer leur intégration dans les os ou veiller à la prévention des rejets, de nouveaux gels obtenus en modifiant notamment les molécules, peuvent contribuer à stimuler la formation de tissus osseux autour d’implants. Dans ce domaine, la recherche scientifique développe de plus en plus des outils avancés, en fournissant ainsi des solutions novatrices à des défis médicaux de taille.

Noter ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *