Qu’est-ce que l’implantologie basale ?

L’implant basal est un type d’implant dentaire destiné aux patients présentant des cas de résorptions osseuses très importants. La mâchoire supérieure manquant d’os, ces patients ont besoin de reconstruire l’intégralité de celle-ci sur implants. L’implant basal permet de ne refaire qu’une partie de la mâchoire et non l’entièreté.

En titane, l’implant basal est plus allongé qu’un implant classique, pour venir s’insérer en profondeur dans l’os de la mâchoire, ou dans les cas les plus sévères, dans d’autres os comme les os zygomatiques.

Le recours à l’implantologie dentaire basal offre la possibilité et le grand avantage aux patients en manque d’os, de retrouver une ligne dentaire fixe sans avoir recours aux greffes osseuses, qui restent des opérations très lourdes.

La pose d’implants n’est pas réalisable suite à une greffe osseuse importante, il faut attendre parfois jusqu’à 1 an avant de pouvoir réaliser l’intervention. Le recours à l’implantologie dentaire basale offre donc un gain de temps considérable.

Enfin, l’implant étant fixé profondément, il offre une stabilité forte pour permettre la pose d’une prothèse fixe consécutivement à son implantation.

 

Le seul inconvénient de cette technique, est son invasivité plus importante comparée aux implants conventionnels. En effet l’implant basal s’insère en profondeur, et nécessite donc le recours à une anesthésie générale, plus complexe et risquée que l’implantologie conventionnelle. Elle reste néanmoins une intervention moins traumatisante que les techniques demandant des greffes, et permet aux patients complètement édentés, de retrouver des dents immédiatement.

L’implant basal répond donc à des cas particuliers, et sera tout indiqué pour certains patients et non pour d’autres. Cette pratique n’est pas proposée à tous les patients, car d’autres techniques sont à envisager avant d’avoir recours à celle-ci.

L’implant basal, est la technique qui après évaluation de tous les risques, répond au mieux aux patients qui ont besoin d’une greffe osseuse trop importante, pour qui l’implantologie dentaire basale reste la seule option de traitement.