L’usure dentaire, un phénomène inéluctable mais que l’on peut atténuer

L’intérêt d’être suivi par un spécialiste dentaire

L’usure dentaire est presque en pole position dans les affections dentaires les plus répandues. En effet, juste après les caries on la retrouve dans les motifs de consultations les plus fréquents.

Ce n’est pas à proprement parler une maladie et elle ne peut pas être arrêtée, on peut seulement la contrôler du mieux que l’on peut. De plus, elle est liée à de nombreux facteurs dont notre mode de vie quotidien. Quand il s’agit de poser un diagnostic approprié, seul un spécialiste dentaire peut s’en occuper. Il est donc indispensable d’être suivi régulièrement par votre cabinet dentaire pour vérifier correctement l’avancée de son usure dentaire et le cas échéant opter pour les solutions adéquates.
En effet, seul le chirurgien-dentiste peut connaître le système évaluatif complexe, une notation qui permet de classer l’usure dentaire qui s’appelle le SEUD, acronyme pour « Système d’Evaluation de l’Usure Dentaire ».
A partir de ce moment-là un protocole clinique peut être établi pour chaque patient.

Une usure mécanique et une usure chimique

Il existe deux types d’usure, l’une mécanique et l’autre chimique, qui engendrent toutes les deux comme résultat la perte des tissus dentaires durs, donc la dentine, le cément et l’émail.
L’usure mécanique, comme son nom peut l’indiquer à première vue, est due aux contacts dento-dentaires, à l’abrasion alimentaire naturelle et à un brossage agressif.
L’usure chimique quant à elle provient avant tout des acides alimentaires et des reflux gastriques.
Le principal symptôme qui peut révéler cette usure dentaire est une hypersensibilité dentaire, signe que l’émail est abimé. Il faudra alors vite aller consulter un spécialiste pour éviter que ce phénomène s’aggrave ! Prendre soin de son hygiène bucco dentaire passe aussi par le fait « d’écouter ses dents et son corps » et de ne pas tarder à aller consulter si un événement extérieur non prévu survient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *