Connaissez-vous les lésions apicales et comment les soigner ? 

La lésion apicale, qui est également appelée « granulome » ou « kyste », selon les personnes, touche beaucoup de patients. Elle est causée par des micro-organismes et se traduit le plus souvent par une réaction inflammatoire. Un spécialiste dentaire expérimenté obtiendra des résultats satisfaisant dans le traitement de ces lésions. 


Qu’est-ce que c’est et quelles en sont les causes ?


Une lésion apicale est avant tout une infection bactérienne qui touche en premier lieu la mâchoire inférieure ou supérieure. Elle entraîne le développement d’un tissu mou directement autour de la racine des dents. Les conséquences ne sont pas identiques selon l’emplacement et l’étendu.
Il s’agit d’un problème courant et bien évidemment connu des dentistes.
L’avantage de connaître les causes les plus fréquentes de ce granulome est qu’il peut être éviter autant que possible. 
Souvent le granulome se développe à la base d’une carie qui a été soignée ou pas soignée du tout. Les bactéries s’infiltrent dans le nerf dentaire dans le temps et finissent par provoquer une lésion. Il existe également d’autres causes comme l’extraction d’une dent, ou une dévitalisation récente par son spécialiste dentaire, un traumatisme ou une parodontite.


Comment les reconnaître et une fois cette étape passée quels sont les traitements envisageables ?


La présence d’un granulome ne s’accompagne pas systématiquement de symptômes évidents et elle peut au contraire être totalement asymptomatique. Une visite fréquente dans votre cabinet dentaire habituel est donc d’autant plus importante. Plusieurs signaux d’alertes peuvent aussi permettre au patient de savoir si c’est une lésion apicale ou non. Le premier signal reste bien sûr la douleur ressentie : le patient ressent en premier des maux de dents. Plus rarement, la lésion apicale va provoquer fièvre ou urticaire. 
Il existe deux types de traitements possibles selon la localisation de la lésion susmentionnée. Le premier est un traitement endodontique au niveau de la racine concernée : le spécialiste va alors éliminer le foyer bactérien et nettoyer la racine. Quand ce traitement n’est pas possible, le dentiste pourra opter pour une intervention chirurgicale éventuellement et cette chirurgie apicale est très efficace, puisqu’elle permet une totale disparition des signes cliniques.

Noter ce contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *