Que faire contre les colorations noires d’origine bactérienne ?

Vous avez une tâche noire qui vient d’apparaître sur l’une de vos dents ou sur celle de votre enfant ? Pas de panique ! Nous vous expliquons ici les causes et les différents types de soins qui existent. Pensez à prendre rendez-vous avec votre chirurgien dentiste.

Les colorations noires d’origine bactérienne : les facteurs

La partie visible de la dent est composée de trois éléments : l’émail, la dentine et la pulpe. L’émail, la couche externe, peut se déminéraliser et disparaître partiellement. Son rôle protecteur s’amenuise et des tâches d’origine bactérienne viennent se fixer sur les dents.
Les colorations peuvent toucher autant les enfants que les adultes. Chez l’enfant, les causes ne sont aujourd’hui pas clairement identifiées par la médecine dentaire. Concernant l’adulte, les raisons sont multiples : manque d’hygiène, effets secondaires de médicaments antibiotiques, alimentation trop sucrée, tabac ou consommation excessive de certains aliments comme le café ou le thé.

Les colorations noires d’origine bactérienne : les différents soins

Dès l’apparition des symptômes, consultez votre chirurgien dentiste pour obtenir l’avis d’un spécialiste de la médecine dentaire. Le blanchiment réalisé dans un cabinet est le moyen le plus rapide de supprimer les tâches. Peu durable, il faudra le reproduire régulièrement.
La facette dentaire sera réalisée sur-mesure pour recouvrir la dent sans la dévitaliser.
Dans les cas plus importants, il est possible d’enlever la dent abîmée de façon irréversible et de poser une couronne.
En prévention, veillez à conserver une bonne hygiène dentaire en vous brossant les dents deux à trois fois par jour et en utilisant du fil dentaire. Faites attention à votre alimentation en limitant les aliments cités précédemment.

Un suivi régulier par un chirurgien dentiste et un détartrage annuel dans un cabinet est indispensable. Si malgré cela, des colorations noires d’origine bactérienne apparaissent, demandez conseil à un spécialiste pour un diagnostic et choisir ensuite le traitement approprié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *