Connaissez-vous le veneerlay, ce procédé dentaire qui allie soins et vertus thérapeutiques !

On le sait bien, nos dents s’usent avec l’âge mais pas seulement, l’effet de la mastication répétée engendre aussi une usure.
Outre l’importance des soins apportés à sa dentition, la beauté d’un sourire constitue un bien-être majeur pour tous. De ce fait, après une consultation en cabinet dentaire, le chirurgien-dentiste peut proposer à son patient des interventions alliant la protection et l’esthétique d’une dent fragilisée. Le veneerlay appartient à cette catégorie de procédés qu’est la dentisterie adhésive. 

Qu’est-ce qu’un veneerlay ? 


Le veneerlay est l’association d’un overlay et d’un veneer. Voyons tout d’abord l’overlay.
Le principe de l’overlay est d’être une pièce en céramique ayant pour but de protéger des zones fragilisées voire fissurées d’une dent en les englobant. Dans ce cas précis, ce sont les prémolaires maxillaires qui sont concernées. Leur face occlusale (face qui mâche) sera entièrement recouverte. Aussi, la pièce aura une teinte se rapprochant au mieux de celle de la dent afin d’obtenir un résultat naturel. 
Cette association permet de nombreux avantages parmi lesquels une baisse des risques de reprise de carie ; une diminution nette de rechutes inflammatoires au niveau gingival, ainsi qu’une absence de pression au niveau des parois dentaires restantes. 
Voyons maintenant ce qui concerne le veneer. Suite à la pose de l’overlay, le spécialiste dentaire peut remarquer une dyschromie ou des défauts morphologiques sur la face vestibulaire de la dent traitée. Pour y remédier, le chirurgien-dentiste pourra coupler l’overlay avec une facette vestibulaire que l’on appelle un veneer.



L’aspect thérapeutique du veneerlay 


Par exemple, complexée par sa dentition, une personne retrouvera le plaisir de sourire grâce à ce type d’intervention. Elle reprendra confiance en elle et cela est très important.
En conclusion, l’odontologie recèle de procédés pouvant soigner autant le corps que l’esprit. Il ne faut pas hésiter à demander conseil à son spécialiste dentaire lors d’une visite de contrôle au sein de son cabinet dentaire.

Mieux vivre avec un veneerlay

Depuis ces quelques années, l’implantologie dentaire a connu une montée considérable. Le nombre de patients qui jouissent de prothèses sur implants ou de veneerlay n’a cessé d’augmenter.
L’implant dentaire correspond à la fixation directe d’une racine artificielle dans l’os de la mâchoire. Il est transcendé par une prothèse qui lui confère une forme de dent. Vu comme une suite nécessaire à une dent déracinée ou trop endommagée, l’implant dentaire est capable d’encaisser la mastication en prenant le rôle d’amortisseur. 
L’implant dentaire contribue grandement au mécanisme de fonctionnement du système dentaire, dans le sens où il remplace la dent originale déracinée. Il permet de contourner les bridges qui nécessitent une déformation de dents saines. Il permet aussi de substituer les appareils mobiles par une prothèse inamovible. Cependant, l’implant dentaire n’est pas forcément nécessaire pour diverses raisons, à savoir, les problèmes sanitaires contraignant l’intervention chirurgicale, les contre-indications, genre le manquement d’os, etc.
 



Le temps nécessaire pour avoir une nouvelle dent


La mise en place de l’implant dentaire et la construction de la prothèse varie, généralement dans un délai de deux à trois mois. Lorsqu’il s’agit d’une dent antérieure, une dent provisoire peut se faire après un implant afin de préserver la forme et l’esthétique dentaire. Le délai demeure le même dans les deux cas.
 Un implant ostéo-intégré peut durer au-delà de vingt ans. En effet, les faits montrent que les implants ne montrent aucun signe de faiblesse vingt ans après son installation. De ce fait, l’implant dentaire peut perdurer durant toute une vie. Toutefois, il est recommandé d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire, ainsi qu’un contrôle régulier par les médecins dentistes. L’implant dentaire accorde une esthétique agréable aux dents puisqu’il procure la même forme que celles qui sont originales.
Outre l’aspect esthétique, une dentition incomplète entraîne différents préjudices comme une difficulté d’élocution et des troubles alimentaires. Or consulter un cabinet dentaire permet de prendre connaissance des différentes alternatives existantes comme un bridge ou un implant dentaire.


Qu’est-ce qu’une implantologie basale ?


Lorsqu’une dent est manquante (dent tombée ou arrachée), il faut combler le trou par une prothèse. Or un implant est forcément vissé dans l’os pour éviter qu’il ne tombe à la première mastication. Ainsi l’implant basale comporte deux méthodes : l’insertion axiale ou l’insertion latérale avec des points de forages différents. En général, un implant basal a une durée de vie supérieure à 20 ans. Lors d’un rendez-vous dans un cabinet dentaire, le praticien va d’abord fait un état des lieux de la dentition avant de prévoir l’intervention chirurgicale. Dans certains cas, il est déconseillé de poser un implant dentaire : tabagisme trop important, cancer, infarctus, maladie osseuse, patient mineur…

Connaissez-vous le veneerlay, ce procédé dentaire qui allie soins et vertus thérapeutiques !
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *